Passer son permis d’hélicoptère

Passer son permis d’hélicoptère

Pouvoir voler est le rêve de beaucoup, hommes et femmes, petits et grands. Aujourd’hui, ce rêve est à la portée de tous grâce à des cours ouverts à tout un chacun pour passer son permis d’hélicoptère, que ce soit pour le plaisir ou pour une profession future, contactez Let’s Fly Helicoptère . C’est à partir de l’âge de 17 ans que l’on peut envisager de décrocher sa licence de Pilote Privé Hélicoptère ou PPH. Cette licence vous permettra de vous mettre aux commandes d’un hélicoptère pour réaliser un voyage sur le territoire français en transportant des passagers. Cela dit, vous ne pourrez pas exploiter cette licence pour pouvoir être rémunéré. Bien que le pilotage d’un tel engin semble être assez ardu au premier aspect, en suivant une bonne formation vous allez très vite maîtriser tous ses rouages. Pour vous donner un aperçu du vol en hélicoptère et ses techniques de pilotage, les écoles organisent régulièrement des vols d’initiations où vous pourrez prendre les commandes de l’appareil en toute sécurité, en étant assisté par un instructeur qualifié. Ce petit vol qui durera généralement 30 minutes déterminera si vous serez apte à piloter ce type d’engin. Votre formation s’effectue de 3 mois à 1 an et demi. Si vous êtes déjà titulaire d’une licence en pilotage d’avion, la durée de votre formation sera plus courte. Il faudra alors totaliser 45 heures de vol dont au moins 10 heures de vol en solo, satisfaire un examen théorique puis pratique et être médicalement reconnu comme étant apte par un médecin agréé.

Les cours théoriques du permis

L’examen théorique se trouve être la première étape à franchir pour passer son permis d’hélicoptère. Aussi est-il très important de considérer avec sérieux les cours théoriques du permis qui vous seront dispensés par votre instructeur durant votre formation. Plus précisément, ces cours théoriques concernent la législation générale en aviation, la législation en matière d’hélicoptère, l’aérodynamisme des hélicoptères, le fonctionnement des moteurs à pistons et turbines, les instruments de vol, la navigation, la météorologie et les procédures opérationnelles. Toutes ces connaissances seront essentielles pour piloter un hélicoptère dans les meilleures conditions. Votre compréhension des cours sera alors testée par l’épreuve théorique sous forme de QCM. L’examen comporte alors 120 questions à choix multiples concernant les chapitres classiques. Pour passer cette épreuve, il vous faudra au moins obtenir 75 % des points alloués. Cet examen peut être passé en plusieurs fois mais étalé sur 12 mois maximum. C’est seulement en ayant réussi l’examen théorique que le candidat pourra accéder à l’examen pratique. Pour obtenir sa licence de pilote privé, le candidat a alors 24 mois pour passer l’épreuve pratique.

Les cours pratiques pour le permis hélicoptère

Si vous êtes reconnu apte après votre vol d’initiation et l’examen médical, vous pourrez alors poursuivre des cours pratiques à bord des hélicoptères de votre école. Vous obtiendrez ainsi votre licence d’entraînement et un carnet de vol. Les cours pratiques pour le permis hélicoptères peuvent être entamés même sans avoir encore passé l’examen théorique. Les cours pratiques sont donnés par un instructeur agréé à bord de l’hélicoptère de votre choix. Votre apprentissage se déroulera en trois phases bien distinctes. La première phase consiste à vous familiariser avec les instruments de bord. Vous apprendrez ici à contrôler votre appareil en maîtrisant toutes les phases de vol, c’est-à-dire le décollage, la descente, l’atterrissage, le stationnaire, la montée, la translation et le virage. La deuxième phase est dédiée aux vols spéciaux. Vous apprendrez ici à réaliser des approches de précision en vol normal et en auto rotation dans le cas d’une panne moteur. Vous apprendrez également à voler dans toutes les conditions météorologiques, ciel dégagé, pluie et vent. La dernière phase concernera intégralement la navigation. Votre instructeur vous apprendra à naviguer à vue en utilisant des repères visuels. Cette phase consiste également à vous initier aux instruments de navigation, la planification de vol, le calcul de la consommation de carburant et l’utilisation de la radio. C’est pendant cette phase que vous effectuerez vos heures de vol en solo cela en commençant par un parcours simple pour ensuite finir par des navigations plus longues et sur des itinéraires non habituels. Pour passer son permis hélicoptère, il faudra alors se présenter à un examen pratique sous le contrôle d’un examinateur agréé.

Articles de la même catégorie :